Accueil / A la une / Répression à Gaza : le gouvernement palestinien dénonce un « horrible massacre »

Répression à Gaza : le gouvernement palestinien dénonce un « horrible massacre »

A Gaza, la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014. Lundi, lors de la grande manifestation organisée dans la bande de Gaza pour protester contre le déplacement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, 37 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne à la frontière, selon un bilan fourni par le ministère palestinien de la Santé.

Sachant que le mouvement de foule serait conséquent, le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman avait prévenu que l’armée emploierait «tous les moyens» pour empêcher les Palestiniens de s’en prendre à la barrière frontalière, aux soldats ou aux civils israéliens riverains du territoire palestinien. Le gouvernement palestinien a accusé les autorités israéliennes de commettre un «horrible massacre», demandant une «intervention internationale immédiate». Le porte-parole du gouvernement turc Bekir Bozdag a accusé sur Twitter les Etats-Unis d’être «autant responsable qu’Israël de ce massacre».

La décision de Donald Trump, annoncée en décembre dernier en même temps que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, avait déjà provoqué un mouvement de colère dans les rues de Gaza. Depuis le 30 mars et le début d’un mouvement massif dans la bande de Gaza, plus de 80 Palestiniens ont été tués.

Paris Match

Voir aussi

COTE D’IVOIRE: Rupture collective – les fils de la Fassow appel à l’union

    Le mois de Ramadan a été l’occasion pour la Fédération des Associations et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *