Accueil / A la une / CINEMA: Distinction – Naky Sy Savané et la Côte d’Ivoire honorée au Burkina et en Egypte

CINEMA: Distinction – Naky Sy Savané et la Côte d’Ivoire honorée au Burkina et en Egypte

En Egypte, notre compatriote a également reçu un Prix de la part du Festival international du Film de Louxor. Ph Dr

 

 

La comédienne ivoirienne, Naky Sy Savané, vient de marquer deux points importants pour le cinéma ivoirien au pays du Fespaco, Burkina Faso, et en Egypte…

 

C’est une victoire pour le cinéma ivoirien. La promotrice du Festival international du film des lacs et lagunes (Festilag), Naky Sy Savané, a été  par le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) du 02 au 07 mars, à Ouagadougou, à la faveur de la 5e édition des Journées cinématographiques de la Femme Africaine de l’image (Jcfa).

Notre compatriote a reçu des mains du ministre burkinabè de la Culture, des arts et du Tourisme un Yennega pour l’ensemble de sa carrière. Naky Sy Savané, actrice engagée pour la cause de la femme, a également échangé avec les femmes du monde du cinéma Africain sur le thème «La professionnelle africaine face aux défis du numérique». L’édition 2018 des Jcfa a été marquée par des projections de films, un panel sur le thème et des ateliers de formation sur le jeu d’acteur, la prise de vue et le montage numérique.

Ce programme a permis de voir des films inédits à travers les œuvres sélectionnées dont : «Un jour pour les femmes» de Kamla Abu Zeki (Egypte), lauréat du grand Prix du Festival du cinéma africain de Khouribga 2017 au Maroc et «Le train de sucre et de sel» de Licinio Azevado (Mozambique), vainqueur du Tanit d’or des Journées Cinématographiques de Carthage 2017 en Tunisie.

 

Après Ouagadougou, Naky Sy Savané s’est envolée  pour l’Egypte afin de prendre part à la 7ème édition du Festival international du Film de Louxor en Egypte qui s’est déroulé du 16 au 22 mars 2018. La Côte d’Ivoire était présente grâce à la participation de Naky Sy Savané en tant que présidente du Jury court métrage et celle de Kélétigui Coulibaly, Délégué général du Festilag.

 

Ce dernier a animé une conférence panel sur la place du cinéma dans la réconciliation entre peuple et la redynamisation commerciale du cinéma. Une fois encore la comédienne ivoirienne à remporté un prix avec le Film «Frontières» de la Burkinabè, Appoline Traoré, permettant à la côte d’ivoire d’être présente sur le podium des lauréats.

Safie Fofana

Voir aussi

COTE D’IVOIRE: Rupture collective – les fils de la Fassow appel à l’union

    Le mois de Ramadan a été l’occasion pour la Fédération des Associations et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *